Conférence de Christopher le 16 janvier 2014

Les tours mathématiques ont existé de tout temps et leur plus gros problème a été toujours été précisément leur aspect mathématique !

Qui n’a pas fait un tour dans lequel on demande au spectateur de choisir un nombre de 2 chiffres ; d’y ajouter sa date de naissance ; de multiplier le total par 2 puis d’y ajouter la pointure de ses chaussures ; de multiplier par 3 ; etc. etc. pour enfin annoncer fièrement au spectateur et sa date de naissance et sa pointure de chaussures ?

La réaction du public dans ce genre d’effets est toujours la même : « C’est mathématique ! ! ! »  Et oui ! Bien évidemment ! Il serait idiot de vouloir les contredire. Il n’est donc possible de montrer ce genre d’effets que comme des curiosités mathématiques.
Il existe bien sûr des effets magiques utilisant des aspects mathématiques qui sont plus judicieux que cela ; mais il reste toujours un moment critique : c’est celui du total des chiffres choisis pour amener le résultat invariable en général et on touche là au deuxième problème de ce genre d’effets : un tour à base mathématique amène toujours le même résultat.

Le magicien Belge Christopher ne révolutionne pas les effets mathématiques mais il s’attache à la présentation afin de les inclure dans des contextes gommant un maximum leur aspect mathématique ou en multipliant le nombre de solutions. Il choisit le domaine des contes et des légendes pour « noyer le poisson » car c’est un domaine qui a toujours fasciné le public ; tant les adultes que les enfants ; tant les filles que les garçons. Qui n’a pas en mémoire quelques bribes des histoires que nous racontaient nos parents ou plus souvent maintenant la télévision ?

Allons-y repartons dans le monde de notre petite enfance et vous verrez que Christopher va utiliser les vagues souvenirs des histoires d’enfants et pour le suivre, vous n’aurez besoin ni d’une mémoire sans faille, ni d’être un génie mathématique.

26 + 56 +(56 x 245) : {6 x (5684x log524)} = âge du capitaine

Date : 16 janvier 2014 

Lieu : Maison FFAP—257 rue St Martin - Paris

19h30 : Scène ouverte

20h30 : Conférence

Prix : 15 ou 20 €

Réservation et paiement en ligne depuis le site de l’OEDM ou à l'aide du formulaire à télécharger


 " Cela fait maintenant plus de dix ans que je connais Christopher. A mes débuts, je l’ai eu comme professeur de magie. Au fil du temps, les cours ont laissé place à des échanges et des discussions. Ce n’est plus l’élève qui écrit cette introduction, mais l’ami et le collaborateur.
Avant d’être magicien professionnel, j’étais étudiant en mathématiques. Inutile de vous expliquer d’où me venait cette folie des carrés magiques.
Amateur de mentalisme, j’ai donc étudié les différentes sortes de carrés, ceux de Gardner, ceux de Mary Tommich, ceux de Chelman, leurs formes ésotériques et mathématiques, les systèmes binaires de Boudreau.
Que des maths me direz-vous, mais bien peu de magie !
C’est là que Christopher a fait fort ! Il a su mettre son originalité, sa créativité, son génie au service de mes quadrillages noyés de chiffres. Sa matière était si dense qu’une nouvelle conférence sur le sujet s’imposait. Mais quelle conférence ! ! ! La première du genre.
Lors de sa première série de conférences, c’est surtout le technicien qui parlait. Ici, c’est le créatif débordant de contes et de fables qui a écrit ces notes, une facette qu’on lui connaît bien !
Entrez dans son labyrinthe d’histoires, laissez-vous porter par cette nouvelle forme de " magie bizarre ", elle est crée pour vous et à votre portée.
Que tous ces chiffres ne soient pas un obstacle à votre curiosité, contemplez les comme les simples éléments de sa « matrice ».
Bon voyage…. "

Antoine Salembier septembre 1999.