Claude Gilsons dans " la République du centre "

IL Y A AUSSI UN MENTALISTE A DORDIVES

 

Le magicien et mentaliste Claude Gilsons est président de L’Ordre européen des mentalistes. - Mouninou Nicole


Claude Gilsons, qui habite dans cette ville depuis trente ans, est président de l’Ordre européen des mentalistes. Il est également magicien.


Ecrivez le nom d'une ville, n'importe où dans le monde, puis faites brûler la feuille. » Attention, Claude Gilsons regarde son interlocuteur droit dans les yeux et, sous le feu roulant des questions, auxquelles il est important de ne pas répondre, il finit par deviner ce qui était écrit sur le papier.
Claude Gilsons, qui habite à Dordives depuis trente ans, parmi les multiples talents qu'il inscrit sur sa carte de visite, est mentaliste. Et pas n'importe lequel : il est président de l'Ordre européen des mentalistes, fort de 120 membres, qui donne une définition éthique de cet art.

Pas de fins mercantiles,
que du divertissement

Il ne s'agit pas de prétendre avoir des pouvoirs paranormaux mais cela exige un travail de l'esprit. C'est une forme de spectacle qui consiste à présenter des expériences sur le thème de l'étrange et des facultés mentales en utilisant différentes techniques dont la psychologie, la déduction, l'intuition, la mémoire et, bien entendu, l'illusion.
L'ordre s'oppose à l'utilisation de ces techniques à des fins mercantiles. Il est uniquement question de divertissement. La série télévisée a contribué à populariser cette branche de la magie qui accusait un certain retard en France. Claude Gilsons a d'ailleurs donné une démonstration magistrale dans le spectacle qui vient de se dérouler à Dordives.
Ici, pas d'énigmes policières à résoudre mais le public reste sans voix devant les performances de ce magicien de l'esprit. Grâce à des procédés mnémotechniques, il est capable de restituer une liste de 20 mots dont il vient à peine de prendre connaissance. Il prône un mentalisme moderne, efficace, servi par une mise en scène originale, récompensé par le concours Nostradamus qui rassemble des mentalistes du monde entier.
Claude Gilsons a d'autres cordes à son arc. Il est l'héritier d'une longue tradition car son arrière-grand-mère, au début du XX e siècle, pratiquait déjà la magie. Son premier tour en public, il l'a présenté alors qu'il avait tout juste 4 ans, avec ses parents, Gil Gilsons et Mona.
Depuis, il n'a jamais quitté la scène. Il pratique toutes les composantes de la magie : la manipulation ; la prestidigitation ; la grande illusion ; le close-up.
Avec son épouse et partenaire Mylène, il réalise des numéros de télépathie.


Un spectacle
pour le réveillon
à Souppes-sur-Loing


Claude Gilsons pratique l'hypnose. Sur un public préalablement choisi pour sa réceptivité et volontaire qu'il prépare psychologiquement et met en confiance. Il y a une éthique : ne jamais tourner quelqu'un en ridicule. Il a donné des conférences devant la Société française d'hypnose. Sa pratique et celle des médecins qui y ont recours agit sur les mêmes ressorts mais pas pour les mêmes buts.
Que représente la magie pour lui ? « Je considère que la magie est avant tout un art et repose sur la rencontre privilégiée entre le prestidigitateur et son public : un magicien doit prendre du plaisir à être sur scène. »
Comment voit-il la magie de demain ? « Le magicien de demain devra savoir créer son propre univers et innover, il sera encore plus professionnel. J'ai bon espoir qu'un jour l'art magique bénéficiera de la reconnaissance du milieu culturel. L'émission "Le plus grand cabaret du monde" a contribué à changer l'image des artistes. »
Le 31 décembre, Claude Gilsons proposera un spectacle pour le réveillon à Souppes-sur-Loing.
Nicole Mouninou


http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/gatinais/2014/11/25/il-y-a-aussi-un-mentaliste-a-dordives_11233028.html